Menu
Connexion
Retour aux articles


Peut-on croire en une hausse de 15% pour les prochains mois sur les indices US ?


Telle est mon anticipation pour 3 raisons :


1) la 1ère est liée à la profondeur du marché avec un poids lourds et une valeur symbole qu'est Apple .

Que constate-t-on sur le titre ?

Le titre à la marque à la pomme est inscrit sur le long terme dans une tendance haussière . En effet , en à peine 8 ans , l'action est passée de 11 $ à 135$ ( visible en monthly ci-après).....


Depuis quelques semaines, et après ce test des 135$ , on assiste à une consolidation avec en prime un retracement de 61.8% de toute la hausse entre 11 et 135 $ soit à proximité des 88$ (pas encor testé).

Je pense qu'on doit assister sur le titre à une autre vague de long terme et en target un autre test des 135$ courant 2017 ( voire 2016 ??) .


En effet, le raisonnement sur Apple est le même que j'avais eu sur le titre TOTAL en début 2016. que peut on avoir '' de plus pire ''' que les subprimes en 2016 qui puisse engendrer une cassure de support de long terme à 36 eur ? .

On peut aussi se poser la même question sur Apple : qu'est ce qui pourrait engendrer une cassure de support de long terme sur le titre, qui soit plus grave que tout ce qu'on a connu depuis 2008-2009 ? un risque systémique global dans le marché , à mon sens qui à ce jour n'est pas présent


donc la stratégie est assez simple sur APPLE : chercher tout signal daily haussier TANT que 88$ n'est pas cassé . L'idéal étant de jouer long au-dessus des 100 $. Un retour sur 135 $ soit 40% de hausse impliquerait nécessairement une hausse des marchés US de 15% là aussi (environ 3 fois moins)



2) La 2nde raison est liée au SP500 . L'indice US a rebondi de 1810 à 2111 pts et consolide tout doucement sans à-coups à hauteur de 23.6% sur les 2040 . Tout rebond constaté depuis ce niveau des 2040 peut annoncer à plusieurs semaines le début d'une nouvelle impulsion haussière . Et par extrapolation , on pourrait étendre le raisonnement au niveau des 61.8%, soit 1980.

L'attitude à avoir sur cet indice est très simple : tant que 1980 voire 2040 n'est pas cassé, on doit en conclure que le mouvement de hausse est préservé et qu'on doit amorcer une nouvelle phase de hausse long terme avec 2400 en ligne de mire, target qu'on obtient en procédant à un report de range de 300 pts (entre 1810 et 2111)


3) Enfin le Russell 2000 semble montrer de bonnes dispositions. L'indice en effet selon mon analyse aurait cassé une résistance de long terme reliant les 1300 et 1207. Actuellement , la résistance passe par les 1100 et on peut considérer que tant que 1075 n'est pas cassé, on peut envisager une nouvelle extension .

le niveau des 1075 constitue un retracement de 61.8% entre les extrêmes 940 / 1157 . et un retour sur les 1160 permettrait d'envisager la formation d'une ETE haussière . (voir schéma en vert ci-après) ...


Pour toutes ces raisons mes anticipations sont haussières .

Pour autant faut-il jouer ce mouvement et comment le jouer ?


je pense qu'on doit attendre dans un 1er temps le verdict de la FED sur la politique monétaire et ne pas tenter des 1ères lignes haussières sous les 1160 sur le Russell 2000 ou bien 2120 sur le SP500.

en revanche , après la FED, si on voit que la réaction esty positive , on pourrait tenter de jouer une cassure et clôture en monthly au-dessus de ces niveaux





Analyses des Marchés