Menu
Connexion
Retour aux articles


Le CAC a subi le contrecoup de l'annonce du Brexit le 24 Juin au matin et a reculé de plus de 500pts en 2 séances entre 4450-4490 et 3950 hier.


La probabilité de ce mouvement baissier était loin d'être nulle et la stratégie pour jouer le Brexit était clairement annoncée dans un article précédent .


Revenons et redéveloppons ces raisons chartistes de ce reflux brutal attendu :


1) Comme évoqué, on avait un gap situé à 3990-4000 celui du 15 Février dernier . L'idée était donc de considérer le Brexit comme ce catalyseur conduisant à un comblement de gap


2) L'indice est toujours baissier depuis 8 mois et évolue sous une résistance de long terme en rouge passant par 5200 , 5000 et 4610 .

L'indice a ainsi formé 2 vagues V1 et v2 bien visibles en rouge . (voir schéma ci-dessus)


On pouvait alors tabler sur une 3ème vague V3 dont l'origine était cette annonce du Brexit .


Ainsi les raisons étaient purement chartistes ( pas de boule de cristal ou de coup de chance dans mon analyse ) .


Quelles perspectives désormais ?


Je pense que l'indice effectue une descente par paliers (en bleu) vers 3630 :


Nous avons en effet connu un 1er palier de 4 mois entre 4230 et 4530 ( pointe sur 4610 ) . soit 300 pts .


La cassure de ce support à 4230 liée au Brexit nous conduit ainsi tout naturellement 300 pts plus bas soit sur 3950-30 .


Je crois ainsi qu'on doit ainsi privilégier des évolutions dans ce 2 nd palier 4230 / 3930-50 et que seule une cassure du nouveau support à 3930-50 serait liée à mon avis à une possible résurgence du risque systémique , chose que pour l'instant je ne crois pas .


Quels seraient ainsi les signes avant coureur de ce risque systémique ?


Un vix par exemple au-delà des 32

des annonces de futurs réferendums en Europe ( Pays Bas, Danemark, etc...) quant à la question d'une sortie de l' UE = effet domino


des signes de dégradations sur la croissance mondiale .


des cassures de nouveaux plus bas à 31 ans sur la livre .


Donc je pense qu'on doit associer toute nouvelle cassure des 3950-30 à cette question du risque systémique .


En outre, si cassure des 3930-50 il devait y avoir , tout l'enjeu consisterait à savoir si on est déjà dans ces considérations systémiques .


On peut ainsi avoir une cassure ponctuelle des 3930 ( de quelques heures à quelques jours) mais vite effacée .



Dès lors, la prochaine cible serait 3800 puis 3630 .


Quelle stratégie privilégier ?


Dans ce contexte, l'indice devrait être ballotté entre annonces, rumeurs, déclarations, réunions de banques centrales et on doit privilégier les stratégies de cumul intraday ou en swing à 2 séances .

En effet , les écarts sur quelques heures sur l'indice devraient avoisinner les 150 pts et cela quelque soit le sens .


On ne peut pas ainsi parler de mouvement baissier de long terme, mais plus d'une évolution un palier en dessous , (sous le 1er palier des 4230-4530).


A partir de là , on doit privilégier les ventes sur rebond sur signal et raisonner en terme de zone élargie à 30-40 pts pour intervenir et non plus en terme de niveaux précis .


La durée d'exposition d'une stratégie directionnelle doit se réduire en intraday en raison de contrepieds et de gaps d'ouverture .


Au niveau du money management la conséquence immédiate de ce marché volatile est une diminution des tailles de lots par 3.


Enfin c'est le type de contexte où on a possiblement 2 à 3 plans par jour .


Ainsi , je pense que l'indice peut descendre encor de quelques 9-10 % depuis ces niveaux actuels 4000-4080 vers 3630-50 , mais que cela ne devrait pas se faire directement en ligne droite .


On devrait ainsi connaitre une évolution comparable au 1er palier mais 300 pts plus bas , et que toute cassure par le bas ou par le haut se ferait ou bien par une résurgence possible du risque systémique (dans le 1er cas) ou bien par une intervention des banques centrales, voire par une annulation du referendum ce qui serait un déni de démocratie manifeste .


Le temps des marchés n'est pas le temps des politiques, et inutile de préciser que la volatilité va rester de mise .


voici mon analyse intraday du jeudi 30 Juin 2016 10h34

http://www.tvfinance.fr/video-finance/david-linkmann-fondateur-de-live-traders-fr-analyse-le-cac-3/



Analyses des Marchés