Menu
Connexion
Retour aux articles


(Article rédigé et publié le 26 Mars 2021 ) .


Dans quelques jours, la fin du 1er trimestre 2021 .


On est revenu sur les niveaux d'avant Covid, voire pour certains indices, au-delà de plus hauts de 2020 .


Je t'invite à relire la précédente analyse

ici :

https://live-traders.fr/actualite--lesniveauxronds-273.html


....où l'idée principale était de repréciser la stratégie de fond :


''Achat sur repli sur les indices (notamment européens) pour viser (les yeux fermés) les 4000 sur le SP500 (target N°1) , ce dernier apportant des relais haussiers ''


Or, je pense qu'on n'est plus qu'à quelques encablures de ce niveau rond.


Le SP500 clôture en effet, pour la 1ère fois en weekly au plus haut et surtout au-delà des 3950-60 pts .


Ce niveau posait problème depuis quelques séances , car étant potentiellement la frontière entre 2 paliers de 250 pts

à savoir :

3700 à 3950

et

3950 et 4200 (voire 4250 en pointe )


Et ces 4200-50 sont à mon sens l'autre target à viser , car étant un report de 1000 pts .


En effet, avec le Covid , on est allé testé les 2200 pts en 2020 .


Puis , on a violemment rebondi et on a repris appui sur 3200 .


Je pense ainsi , qu'on peut reporter 1000 pts ( cad la hauteur entre 2200 et 3200) à 3200 pts , soit en effet ces 4200-50 pts en target à viser .


De plus, le breakout des 4000 aurait un effet 'stop achat' et la hausse s'auto-alimenterait .


Mais , cette reprise de 1000 pts ne se fait pas en ligne droite .


Je scinde en fait le passage de 3200 à 4200 en 4 paliers de 250 pts .


Et ces 3950-60 en étaient un .


La double question est alors la suivante :


Avec une cloture hebdo au plus haut à 3974,5 pts , ne peut-on pas envisager désormais une évolution au-dessus de ce palier , nous conduisant à terme sur les 4200-50 pts , soit une hausse de quelques 6% supplémentaires ?


Quelle incidence pour les indices européens ?

Je t'ai rassemblé quelques charts qui me semblent essentiels et qui illustrent des entrées possibles, dans de nouvelles phases de hausses MT/ LT.


Je n'en prendrais que 4 .


Le 1er est celui du Stoxx50 .


On a cloturé le vendredi 26 mars 2021 au-dessus des plus hauts de 2020 de ...1 pt ...à 3866 pts vs 3865 pts .


Mais surtout, c'est le niveau des 3910 pts qui me semble important pour valider un franc breakout et une entrée dans une nouvelle phase de marché .


Jamais ce niveau n'a été dépassé depuis le début 2008 . Ce serait une première si on passait ces 3910 pts .


Le 2nd est celui du Nasdaq , qui présente une possible tête-épaule inversée, et dont le breakout des 13600 pts, libérerait un potentiel de quelques 10% , vers les 14800-15000 pts , apportant des relais haussiers à tous les marchés.


Le 3ème est un peu une 'Arlésienne' qu'on ressasse chaque fin d'année:


Est-ce que les indices européens peuvent enfin surperformer les indices Américains avec des flux vers des cycliques, lesquelles sont plus présentes dans les indices du Vieux Continent ?


Et , pour représenter cette allocation, le rapport CAC40 / SP500 ( en weekly depuis 2015) me semble symboliser cette possible surperformance des marchés européens à venir, dans les prochaines semaines .


Pourquoi ?


Car on a 2 figures de retournement augurant d'un rapport à venir au-delà des 1.55 ( le dernier niveau )


Ce qui signifie que, au lieu de gagner 6% sur le SP500 à 4200-50, on gagnerait davantage sur le CAC , DAX , Stoxx50, AEX ?!?


Si on prend les extrêmes sur 120 séances (6 mois) sur le CAC depuis mars 2017 , on voit que même avant le Covid, le niveau des 1000 pts est atteignable .


Actuellement , le plus bas est celui du 28 Janvier à 5379 pts .


Ne peut-on pas à la faveur de cette surperformance atteindre les 6379 pts avant la fin Juillet prochaine, soit .....6% au-delà des 6000 pts ?


Le 4ème chart est celui du rapport SP500 / VIX


Je pense que comme dans le passé , on retournera sur 280 .


Mais depuis 2020 , on est capé par une résistance R (en noir).


Ne peut-on pas alors casser par le haut cette résistance et rejoindre une zone à 250-280 pts prochainement ?


Cela pourrait alors se produire de cette manière : un vix qui baisserait fortement avec une hausse violente du SP500

La stratégie , dès lors, me semble évidente :


jouer des achats sur replis au-delà de ces 3950-60 pts sur le SP500

et

bénéficier de ces relais haussiers du côté des indices US pour allouer plutôt

des stratégies longs sur des indices européens qui en théorie devraient surperformer (?!?)


Ce sera toute la question pour Avril car....

....ne peut-on pas avoir au contraire une rotation inverse , à savoir des cycliques qui peineraient à la faveur au contraire de technos qui exploseraient à la hausse ?


Personnellement je n'y crois pas .


On pourra déjà tenter d'y répondre lundi prochain sur la plateforme


Bon wknd

David


Analyses des Marchés