Menu
Connexion
Retour aux articles


(article publié le 11 Juin à 13h30)


Salut ,


L'indice CAC poursuit son rebond en ce jour et évolue au-delà des 5400 pts à 5425 pts .


On atteint alors une zone qui correspond à une target du plan swing proposé sur la plateforme (dont tu peux avoir un accès et un suivi gratuit ici https://live-traders.fr/identification.html )


Cette stratégie a été proposée dès le 3 Juin dernier (cf tweet ci-après) , aux membres, avec des actualisations successives et régulières .


Si cette stratégie s'inscrivait dans une anticipation plus globale décrite ici

https://live-traders.fr/actualite--cacdaxsp500unrangedetemporisation-195.html

la question qu' on peut se poser est double :


1) Pourquoi on devait maintenir ce scénario de rebond depuis les 5190-5200 ?


2) Pourquoi sur les réseaux sociaux la figure privilégiée , consensuelle, jouée et proposée était une tête épaule baissière ?


Répondre à ces 2 questions revient ainsi à, non seulement résumer les différents arguments qui me confortaient dans cette idée de rebond sur 5200 pts , mais aussi à , de manière générale , énumérer les différents filtres que tu dois utiliser pour étayer et améliorer on analyse .


Autrement dit, comme évoqué dans cet article :

https://live-traders.fr/actualite--commentameliorersontradingen7points-191.html

l'analyse technique pure ne résout pas tout , et si on l'utilise seule, sur n'importe quel actif, elle ne peut pas t'apporter un avantage décisif sur le marché ou par rapport aux autres opérateurs .


Tout débutant en analyse technique et/ou en trading , aura pu détecter aisément, ( je dirais 'naturellement et de manière mécanique' ) cette figure d'ETE baissière .


Si tu t'arrêtes à cette figure, alors oui , en effet on pouvait (voire on devait ) la jouer .


Sauf que bien entendu , en tant que trader et stratégiste , et si tu souhaites parfaire ton analyse et améliorer ton taux de réussite, tu te dois d'être plus rigoureux et prendre en compte d'autres critères .


D'où ces points ou filtres par lesquels tu dois passer pour compléter ton analyse .


Sous entendu : Si tu n'analyses QUE le CAC ou le DAX , tu auras raison une fois sur 2 dans tes analyses .


Comment tu peux alors améliorer ton analyse technique et éviter de tomber notamment dans ce piège de cette ETE , où beaucoup sont tombés ?

Comment tu peux avoir raison dans plus de 80% de tes analyses, là où ailleurs on flirte seulement avec les 50-65% ?


La méthode que je te propose est de scruter d'autres critères , qui sont des faisceaux d'indications , tout aussi importants dans ton analyse , et pouvant valider ou pas cette idée faussée et initiale d' ETE , piège dans lequel nombreux sont tombés .


Voyons en détail ces filtres que j' ai utilisés et que tu pourras réutiliser à l'avenir pour affiner toute analyse sur le CAC ou le DAX



L'analyse ayant permis de valider ce scénario haussier est passée par la série d'étapes suivantes :



1) La 1ère étape par laquelle tu dois passer est l'idée ou anticipation générale (pour ne pas dire grossière) que tu dois avoir .


Les analyses que je te mets régulièrement sur mon site ont cet objectif-là : donner un aperçu global à x jours ou semaines d'une évolution possible du CAC , et après, on affine plus précisément sur la plateforme jour après jour , heure après heure .


Je compare cette 1ère étape à un sculpteur qui aurait un bloc de marbre et qui va dans un 1er temps, le dégrossir en enlevant déjà des 'bouts de bloc ' dont il sait qu'ils seront inutiles dans son oeuvre finale .


Pour notre cac , on faisait alors référence à cet article là :

https://live-traders.fr/actualite--cacdaxsp500unrangedetemporisation-195.html

à savoir grossièrement :


un range de 400 pts entre 5200 et 5600 pts


2) Pour valider cette idée , je vais donc chercher des débuts de confirmation de mon scénario , à savoir principalement un début de formation d'une structure de rebond .


En effet si par exemple au 29 Mai , à proximité des 5200 on doit rebondir, alors on devrait avoir un début de formation d'une structure validant ce rebond sur les prochaines séances


Donc il ne s'agit pas de (ce que j'appelle) 'subir le marché ' en le suivant comme un mouton sur sa tendance baissière initiale , mais de chercher à placer SON SCENARIO initial .


Il convient alors d'avoir une conviction forte : ''je sais et je pense qu'il va rebondir, DONC je cherche des 1ères indications validant ce scénario'' : tel est le message que tu dois formuler dans un 1er temps .


Notons qu'à ce stade on en est toujours à l'analyse technique pure et on peut formuler 2 hypothèses ( que tu peux retrouver sur la page facebook) , à savoir ....

ou bien on valide en effet une ETE baissière

ou bien on cherche en effet le rebond avec une 1ère esquisse de figure qui semble être un wedge baissier comme présenté ci-dessous .


On peut dire alors à ce stade qu'on a environ 50% de proba que l'ETE baissière soit validée ou bien à l'inverse que le wedge baissier au contraire engendre un rebond .


Le débutant s'arrête sur cette idée d'ETE .


Nous, on va plus loin .


C'est à partir de là que rentrent en jeu (ce que j'appelle) des compléments d'analyses ou faisceaux d'informations affinant l'anticipation .


3) La question porte alors sur la manière dont évoluent les autres indices ou actions composants ces indices ( ce que j'appelle l'étude de la profondeur de marché) .


En effet supposons que l'ETE soit validée avec une ligne de cou sur 5200 comme pressenti sur le chart ci-dessous, alors on doit avoir aussi des configurations semblables sur le DAX ou le SP500 ou le Nasdaq . (?!?) ...ou bien aussi des ETE ou bien des cassures de supports clefs .


Côté US sur le Nasdaq : retracement de 38.2% entre 6200 et 8200 soit 7430 pts , pas enfoncé , donc hypothèse de rebond encor possible .


Sur Apple , même principe : retracement de 50% à 175-176 $ pas enfoncé , donc hypothèse de rebond encor possible .


Quid du cousin allemand ? même chose : retracement de 38.2% sur les 11610-50


Côté CAC : même principe : comment se comporte des poids lourds comme LVMH ? : on évoluait toujours au-dessus des 335 euros , la base d'un triangle ( en bleu ci-après)



D'autres valeurs , notamment sur des secteurs attaqués , pouvaient aussi donner des indications : Michelin ou Peugeot du secteur auto évoluaient toujours au -delà de supports clef 102 eur et 19.68 eur .


Pouvait -on alors à ce stade qualifier le mouvement baissier avec des flux acheteurs ?


Non, l'idée générale était plus à une correction avec retracement comme on en a connus des dizaines dans le passé dans des mouvements haussiers de LT .


On flirtait certes avec des limites de supports à ne pas casser , mais tant que par exemple 11600 n'était pas cassé sur le DAX le scénario de rebond était envisageable .....itou sur le CAC sur ces 5200 pts .




4) la 4ème étape pour conforter cette idée d'absence de programmes de ventes passait par l'étude de la volatilité .


Les contrats Futures sur le VIX pouvaient alors indiquer qu'au 3 Juin, on ne faisait que retester une oblique baissière initiée depuis le début 2019 et passant par les 27 puis 20.5 et 19 .


Ce constat m'indiquait alors qu ' on était plus sur une divergence baissière de ce dernier , cad une divergence haussière sur le SP500 entre les points extrêmes du 9 Mai et 3 Juin



5) A ce stade on devait alors chercher les 1ers éléments indiquant un retournement haussier autour des 5200 pts .


Il y eut tout d'abord en cloture daily un marteau de retournement le 31 Mai dernier avec une cloture qui plus est , au-delà des 5200 le retracement de 38.2% entre les extrêmes 4557 et 5602 pts .


On avait là alors un 1er basculement dans cette hypothèse de rebond . Cad qu 'à partir du 31 Mai au soir , on pouvait établir qu'on n'était plus dans du 50-50, mais peut-être sur 55-45 ou 60-40 en faveur d'un rebond .


Restait alors à (re)préciser la figure de retournement .


6) C'est la raison pour laquelle , dès le 3 Juin au matin sur la plateforme , je commençais à avancer cette idée de fan line , après les différents constats faits sur les 5 points précédents .

Cette structure est la plus puissante en terme de retournement .

De plus , elle me paraissait propre et nette .


Je pouvais peaufiner alors l'analyse : certes, on avait enfoncé les 5200 pts , mais je considérais plus ce mouvement comme un excès baissier ponctuel , une sorte de sell off, sur l'annonce que Trump montrait de nouveau ses muscles et faisait de la provocation face au Mexique ( ou même l'Inde et l'Australie) .

Le test des 5158-70 était pour moi plus un test des plus hauts de Novembre 2018 vers les 5158-70



7) A partir de là , on pouvait conforter cette idée de rebond via la position ouverte ou des observations faites sur les réseaux sociaux des autres opérateurs ou analystes .


Sous entendu , si par exemple , sur Twitter on pense qu'il y a ETE baissière , alors il n'est pas impossible que dans les salles de marché, on pense aussi la même chose et qu'on soit aussi short .


Enfin , sur BFM Business , dans le match des traders, on n'évoquait nullement le scénario de rebond .


Moralité , le CAC pouvait se nourrir d'un formidable contrepied et de rachats de shorts.


Dès lors, la position short du marché autour des 5200 / 5250 devait être ce carburant pour catapulter le CAC bien plus haut à la faveur de cette fan line .


C'est la raison pour laquelle j'ai twitté successivement les 4 et 5 Juin cette hypothèse de biseau baissier sur le SP500 et une estimation d'une proba de 80% d'aller au-delà des 5400-30 pts par la suite .


Cela n'avait rien de mathématique bien entendu , mais on avait clairement bien plus d'arguments haussiers que baissiers .


Restait alors l'étincelle qui allait mettre le feu à l'ensemble : ce fût l'intervention de J. Powell avec ses déclarations :


'Les instruments déployés lors de la crise financière (subprimes) ont fonctionné, et seront probablement une nécessaires une nouvelle fois'.


'La Fed agira de façon appropriée pour soutenir la croissance '


Par ailleurs, successivement les marchés se sont remis en mode espoir avec ces perspectives :


'''Le Secrétaire au Trésor US #Munchin indique qu'il rencontrera une délégation chinoise au G20 '''


'''64% de chances que la Fed baisse ses taux de...75 bps (!) d'ici la fin de l'année (soit 3 baisses de taux) ''



8) Enfin , dernier critère qui pouvait valider cette sortie, durant la semaine , au-delà de cette fan line 3 à 5280 : l'écart à 5 séances .


Si en effet le lundi 3 Juin le CAC on avait eu un plus bas à 5152 pts , on pouvait alors émettre comme hypothèse que si ce niveau était un niveau extrême , alors sur le plan statistique on pouvait viser au minimum un écart statistique avant le vendredi 7 juin de 150 pts (voire plus bien entendu ) .


Cela signifiait que durant cette semaine du 3 au 7 Juin 2019 , le CAC avait une bonne probabilité d'aller au-delà des 5300 pts ( cad 150 au pts au-delà des 5152 ) et que si tel était le cas, alors il validait la figure en fan line 1,2,3 .


Dès lors, tout était possible en terme de target vu la violence qu'on connait sur cette figure en terme de projection de cours .


Le CAC aura alors fait cette semaine là un écart de 238 pts entre 5152 et 5390 ce qui fait partie des 15 plus hauts écarts depuis Mars 2017 (cf ci-après ) .


A noter également que l'écart à 5 séances n'est finalement qu'une formulation du VIX.


Un VIX entre 16 et 20 signifie qu'à horizon 6 mois le SP500 peut décaler de 16 à 20% par rapport au niveau du moment .


La conséquence notamment sur le CAC est que les amplitudes observées sont au minimum de 130 pts et peuvent atteindre 170 voire 200 voire 240 pts selon les configurations chartistes .


Conclusion


A partir d'une idée initiale de rebond aux environs des 5200 , on en affine progressivement l'anticipation, la probabilité et la stratégie , et on arrive mécaniquement vers un mouvement haussier qui devient probable pour ne pas dire évident .


Si tu restes uniquement à détecter ici et là , parmi les dizaines ou centaines d'actifs proposés , uniquement des configurations chartistes intéressantes et séduisantes , tu n'auras pas d'avantages significatifs sur le marché .


Tu resteras sur du 50-65 % environ de chance d'avoir raison (comme pour ceux qui voyaient une ETE )


Cette démarche , expliquée notamment sur ce trade swing, est celle que j'utilise : avec ces différents filtres, tu peux confirmer ou infirmer une 1ère idée et améliorer ta probabilité que ton scénario 1er se réalise ou pas .


Tu peux alors cocher les différentes cases qui successivement valident ton anticipation.


Tu dois ainsi partir d'une situation finale .....

'un CAC qui début Juin irait au-delà des 5400'

et ....

chercher successivement les 1ères pièces du puzzle qui vont progressivement constituer ton scénario et s'agencer entre elles :


des retracements de 38.2% sur le DAX , Nasdaq

des supports non cassés sur des Peugeot , Michelin (valeurs auto qui étaient les 1ères victimes des tensions commerciales) , ou LVMH

une divergence baissière sur le vix

un marteau daily sur le CAC

etc....

.

De là , les probas augmentent progressivement et tu peux éliminer certaines figures comme l'ETE dans ce cas présent .


Au risque de me répéter : concentre-toi sur un seul actif (ou 2-3 très proches) et privilégie l'hyperspécialisation et fuis ceux qui te proposent des chart nus sur différents actifs , sans complément d'analyse.



Tu peux retrouver les charts d'anticipation régulièrement sur les comptes twitter et facebook accessibles en haut à droite .


Le suivi live et l'accès à la plateforme sont gratuits et te permettent d'avoir une analyse à chaque instant des 3 indices .


A bientôt sur la plateforme

David

Analyses des Marchés