Menu
Connexion
Retour aux articles


Je viens de rédiger ma méthode de trading fondée sur l’approche fractale : 4 pages ( format times news roman hauteur 12)

Elle comprend un ensemble de protocoles assez précis quant au niveau d’intervention, de sorties, de stops loss, etc…

Je pourrais citer les termes personnels suivants :

Structure de sortie 1,2,3

Le stop and return ou sortie sur pointe

Le DC rose UT 15

le starter

La double extension

Le suivi de directionnel en structure 4

La fin de mouvement en ricochet

etc….

Ces termes ne vous disent rien . Ils font référence en fait à des schémas fractaux et des techniques d’intervention précises que j’ai mis en place, et qui vous donnent un avantage sur le marché , les autres traders,analystes et autres techniques de trading .

En fait, on pourrait assimiler ces termes à des techniques de jeu dans différents sports : on parlerait ainsi de coup droit ou revers au tennis, d’uppercut ou de jab à la boxe ou encore de coup rétro ou de coulé au billard …

Chaque technique a ainsi sa manière propre d’être jouée et un joueur de tennis par exemple répétera des centaines de fois chaque coup afin de mieux le maitriser et l’optimiser .

Pourquoi le fractal ?

Voilà plus de 10 ans que je trade le CAC principalement et je n’ai jamais vu une méthode qui me donne autant de résultats performants .

J’ai commencé comme tout le monde , à voir et lire des techniques et des livres sur l’analyse technique . Je n’ai jamais été satisfait .

La raison principale est que dans ces livres est abordé un socle commun d’interventions , certes sympathiques et séduisantes à 1ère vue , mais qui ne fournit pas forcément à la fin une décision précise

On parle de chandeliers japonais : étoile du soir/du matin, bébé abandonné , pénétrante, 3 corbeaux, marubozu , pendu , étoile filante, etc….on y trouve aussi des indicateurs techniques , macd, RSI, stochastique, DMI, roc, etc…. les vagues d’Elliott

Donc, tous ces termes, c’est bien joli…. mais on fait quoi, on trade quoi et comment et surtout avec quel niveau de probabilité d’avoir raison?

De tout ceci , je n’ai retenu que 2 ou 3 figures : ETE, biseau, fan line, l’utilisation du MACD dans certains cas (notamment le schéma que j’appelle de double extension) et les ratios de fibonacci…le reste, franchement ne m’a jamais guère convaincu et j’ai laissé tout tomber car ces termes et techniques ne m’ont jamais rien apporter en termes d’avantages certains .

En fait je n’aime pas l’indécision , et je suis quelqu’un qui veut toujours LE scénario à 80% de chance de réalisation plutôt que celui à 50%

Le fractal que j’ai développé ces dernières années m’apporte chaque jour cette réponse précise aux questions suivantes : comment le marché va évoluer ? Comment je vais le trader ? Où il va aller ? Quel signal je vais utiliser ? Quel stop loss ? Etc ….

Dans les plans que j’envoie aux abonnés de http://www.plandetrading.fr , c’est extrêmement rare quand je n ‘ai pas de conviction , cad quant je ne sais pas où l’indice CAC est censé aller .

Sont également rares, les plans où ( ce que j’appelle ) « je subis » le marché et je m’adapte en conséquence , cad que je n’ai quasiment jamais de scénario alternatif .

Un trader doit avoir une conviction , savoir où le marché doit aller et comment le trader .

Jamais (ou peut être dans 2% des plans) je n’écris cette sacro-sainte phrase que avez tous et toutes entendue ou lue :

« »si le marché fait ceci, alors je fais ceci….

si le marché au contraire fait cela , alors je fais cela » »

La structure de mes plans intraday repose toujours sur :

« l’indice doit aller ici , je cherche tel signal , c’est comme cela que je le joue et pas autrement » .

80% ne rime pas avec 100%… Et bien entendu , certaines anticipations ne se passent pas comme je le souhaite . L’avantage du fractal est que justement , on sait tout suite si on se plante et c’est la raison pour laquelle pour pallier à cela, j’ai ou bien des stops serrés (moins de 15 pts sur le CAC) ou bien des signaux d ‘intervention précis qui, s’ils ne sont pas activés , ne me font pas aller dans le sens de mon anticipation fractale .

Par ailleurs , l’expérience liée à cette technique m’a appris que les 20% de plans erronés sont liés le plus souvent à des phases d’incertitudes assez élevée : annonce de banque centrale et les chiffres de l’emploi US de 14h30 le 1er vendredi de chaque mois .

On sait donc s’adapter en conséquence. Et je réduis d’autant plus ce taux de non réalisation au final , à moins de 15%.

L’autre aspect également aussi est l’utilisation des probabilités pour tenter d’appréhender un plan faux .

Peut on savoir où l’indice va aller ? non bien entendu ….à 100% …par contre le fractal et les probabilités peuvent vous dire précisément où l’indice est censé aller à 80% .

Hier matin 11 Mars , par exemple , consigne était donnée de viser les 4510 sur le CAC40, niveau atteint vers 21h30 hier soir


Ainsi une suite de 10 plans corrects va très certainement se stopper au 11ème plan . Je peux donc pour ce 11ème plan devenir plus prudent, qui plus est quand on sent que l’indice va bouger dans tous les sens.

Ce fût par exemple le cas hier dans le plan du 11 Mars au matin où séance d’incertitudes post BCE oblige , tout était possible dans ce plan . Initialement short sur signal sur le Dax pour viser les 9500 , j’ai abandonné ce plan le matin pour ne viser que les 4500-10 pts en long sur le CAC 40 avec ouverture sur 4450-55 .

Là pour le coup dans cette séance, tout était possible et il était urgent de choisir un sens de trade , pas forcément le matin à 8h00 dans l’écriture du plan , mais plus en cours de séance .

La réactivité était donc plus de mise quant à l’anticipation finale à adopter .

Du fait du caractère incertain , il était urgent d’attendre (voir consigne en bleu sur le plan suivant )

donc anticiper , c’est une chose et à ce titre, l’approche fractale est bien supérieure aux autres techniques , mais l’exécution doit être rigoureusement respectée : si pas de signal , on ne joue pas!!

Analyses des Marchés